Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Environnement / Plan Maya / Articles communaux sur le plan Maya / La Commune s’engage pour les abeilles…
Actions sur le document

La Commune s’engage pour les abeilles…

alvéoles

En Wallonie, 350 espèces sauvages d’abeilles et de bourdons permettent la fécondation et la production de plus de 80 % des espèces végétales. Un tiers de l’alimentation humaine et trois quart de nos cultures agricoles dépendent de la pollinisation des insectes.

L’abeille domestique est connue de tous et bénéficie d’un capital de sympathie élevé. Il existe dans le monde 20 000 espèces d’abeilles et de bourdons sauvages. La plupart sont solitaires ou vivent en petites colonies. Beaucoup moins étudiés que leur célèbre cousine de ruche, ces insectes butinent aussi les fleurs pour se nourrir et nourrir leurs larves de pollen et de nectar. Quelques 369 espèces sont répertoriées en Belgique, 350 en Wallonie. Les abeilles, les bourdons, mais aussi des papillons, des guêpes, des fourmis,… fréquentent 225 000 espèces de plantes à fleurs de par le monde. A des degrés divers, les abeilles étant de loin les plus efficaces, ils contribuent à la reproduction et à l’évolution de plus de 80 % des végétaux de la planète.

Ces dernières années, un accroissement anormal de la mortalité des abeilles domestiques a été constaté dans plusieurs régions du monde. Le nombre de colonies d’abeilles domestiques a chuté de 10 à 30 % en Europe. Sur les 369 espèces d’abeilles et bourdons sauvages que comptait la Belgique, plus de la moitié sont aujourd’hui considérées comme rares, en très forte régression ou disparues…

Depuis l’année 2013, la commune d’Antoing est une « commune Maya » ce qui lui permet d’œuvrer en faveur des abeilles en développant un environnement pour elles.

Avec le Plan Maya, la Wallonie a pour objectif de sauvegarder les populations d’abeilles et d’insectes butineurs afin de préserver notre environnement, notre biodiversité et notre alimentation.

En adhérant au Plan Maya, notre commune s’engage à maintenir et à développer des espaces propices à la vie des abeilles et notamment à planter des végétaux mellifères c’est-à-dire que leur  nectar est récolté par les abeilles pour élaborer le miel. Cette année, il est notamment prévu de planter 75 arbres fruitiers sur l’entité d’Antoing.

Plus de renseignements au 069/33.29.16